Crocalan, du manoir au château par Michel Vincent de Paule

Les ruines du manoir
Les ruines du manoir

Après quelques généralités sur les petites seigneuries de Carnac nous nous intéresserons à Crocalan qui est jusqu’au début du XVIIe siècle la plus importante et la plus ancienne seigneurie de la paroisse. Elle restera pendant au moins trois siècles dans la même famille, les Cado, puis par mariage les Gouyon de Vaudurant. Puis faute d’héritier direct le domaine sera vendu aux Gouvello de Kérantré et une fille, mariée à Urbain de Tréouret de Kerstrat héritera du manoir. Mais un aveu de 1680 indique que déjà un certain nombre de bâtiments sont en ruine. En 1775 le domaine est vendu à Pierre Beschard, noble de Saint Goustan, dont les héritiers le vendront en 1861 à Joseph-Ange Martin d’Auray qui fera construire un château et une petite chapelle non loin des ruines du manoir.

 

-----------------------------------